Sommes nous libres ?

 

J'aime compléter les visions de Spinoza et de Montaigne.

Le premier considère que nous sommes déterminés "les hommes se croient libres parce qu'ils sont conscients de leurs désirs mais ignorants des causes qui les déterminent".

Spinoza considère que les hommes sont sous l'emprise de passions contraires qui font apparaître colère, tristesse, démence, culpabilité...

C'est une certitude pour la majorité des humains qui ne recherchent pas la cause de ce qui les détermine. L'illusion est de croire être libre sous prétexte d'être conscient de ses désirs.

Etre actif et joyeux suppose la prise de conscience des déterminations et des passions. C'est ainsi que l'on peut accéder plus aisément à son plein potentiel.

Montaigne reste en ça très moderne, considérant que "la vraie liberté, c'est de pouvoir toute chose sur soi".

Etre sa propre influence en considérant toutes ses influences...

Écrire commentaire

Commentaires: 0


N'hésitez pas à me contacter par téléphone au 06 70 51 24 71 ou par mail à l'adresse suivante contact@veroniquegibel.fr